Ionesco Discours sur l'avant garde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ionesco Discours sur l'avant garde

Message par Marie le Sam 17 Jan - 22:58

Pas mal pour la dissert, dites moi si je ne suis pas claire!

La sensibilité littéraire a tjs dans notre siecle precedé les evenements historiques qui devaient la confirmer (Pirandello considéré comme écrivain prophete)=l'avt garde ne peut être reconnue qu'après coup. L'auteur rebelle a conscience d'être contre son tps=l'opposant du système existant=c'est son exigence et sa difficulté ki le caracterise=toute tentative de rénovation voit se dresser contre elle les conformismes et le paresse mentale=impopularité.C au nom de la verité ke chaque auteur nouvo pense combattre.
L'oeuvre d'art existe en soi et le th peut se passer de public, le public viendra de lui mm, il ne comprend pas pkoi on peut vouloir parler a tout le mde=lorsque l'on veut parler a tout le monde on ne parle en réalité a personne: si ça interesse tout le monde ça interesse personne en particulier.
Art nouvo pas impop /essence ms /apparition innatendue l'oeuvre d'art libre est en fait la seule a exprimer vrt le peuple. Le th est prisonnier non pas des systemes ms des conventions des tabous des fixations, le th peut être le lieu de la liberT et imagina° or est devenu lieu de la contrainte, d'1 systeme de conven° figé(peur du "trop"). On peut tout oser au th, on doit tout oser, l'imagination n'est pas arbitraire elle est révélatrice, sinon on entrave ça, on dit pas autre chose ke ce ki est dja formulé(=pas de sincérité dc pas de vrai th), le th aujourd'hui ne se rend plus compte ke ce ki est inventé n'est pas faux, il ne peut être faux que si je veux faire du vrai, si j'imite le vrai, et dc fait du faux vrai. L'artiste mene un véritable combat contre l'obstacle du "déjà fait", contre la tradition. Il doit cerner le réel et mieux l'exprimer, on a le th dans le sang si l'on peut le réinventer soi mm.
Le th se doit la synthese de la connaissance et de l'invention, de l'individuel et du collectif=il est l'expression, par dela les classes, de ce ki les transcende. je dois exprimer ce kil y a de plus profond en moi car c "primitif", ça rejoint tous les hommes=si l'identité essentielle de tous les hommes est revelée, cela peut aider à les rapprocher, mm les ennemis, le th est celui de la communion dans l'angoisse ou le rire. Pourtant, le th du 20e siecle n'est pas de notre temps et donc loin d'apporter du nouvo, psy périmée, prudence bourgeoise, réalisme conventionnel, soumission menaçante pour l'artiste. Il ne faut pas faire le th en fonction du public et de ce kil pense. Avoir du public, ce n'est pas tjs être populaire. On peut très bien faire du th populaire, de propagande dans un langage conventionnel, mais c'est un th de vulgarisation. Un th ki ne rencontre pas de succès peut tout de mm constituer une réelle nécessité de l'esprit.

Marie

Nombre de messages : 180
Age : 26
Date d'inscription : 02/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum