La guerre de cent ans : de philippe contamine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La guerre de cent ans : de philippe contamine

Message par Julia V le Dim 14 Déc - 14:02

La guerre de cent ans : Philippe Contamine. De Philippe VI à Charles V
Les origines :
Lorsque commença la guerre : Fr et Ang : 2 Etats les + puissants de l’occ chrétien. Mariage d’Henry II avec Aliénor d’Aquitaine avait eu pr résultat que les rois d’Ang st devenus ducs d’Aquitaine ou de Guyenne. Au départ, avaient + de terres mais Phil Auguste les a récupérées. Ang espèrent reprendre.

1259 : St Louis pr assurer la paix cède qq territoires à Henry II en revanche fiefs doivent prêter hommage au roi de Fr.

I/ La querelle de Guyenne :
Ang veulent transformer leur fief (Guyenne) en un alleu. Rois de Fr au contraire essayent d’y multiplier leurs interventions.

Ac Charles IV, bcp de confiscations.
1327 : accord entre les deux souverains roi. En dépit de ses engagements, la monarchie fr conserva l’Agenais et le Bazardais. Guyenne réduite alors que c’était une région riche.
1330 : Négociation entre Phil VI de Valois et Ed III qui n’accepte pas la réduct° de son duché.
1336 : Impasse. roi d’Ang prépare la défense de la Guyenne.
Guyenne : 1ere cause d’un conflit interminable.

II/ Le problème dynastique :
1316 : Louis X qui avait succédé à son père Phil le Bel meurt sans laisser d’héritier mâle. Suspens car femme enceinte. Garçon mais meurt au bout de 5 jours. Le frère de Louis prend le pouv : Philippe V. Pr consolider son pouv, convoque une assemblée générale pr confirmer qu’une femme ne peut pas succéder.
1322 : Phil meurt. Que des filles. Charles IV s’empare de la couronne.
1328 : Charles Iv meurt. Pas d’héritier. Trois candidats à la régence : Philippe d’Evreux, Ed III, Phil VI de Valois.
pb : 1er manque d’ambit° et de relief. 2em : roi d’Ang. 3em : trop loin ds les liens du sang.
Phil l’emporte en parti grâce au souvenir qu’a laissé son père et car bcp ne veulent pas qu’un Ang prenne le pouv. Ed III fâché, proclame que sa mère peut lui transmettre le pouvoir. Visiblement Ed voulait surtt qu’on lui laisse son duché et lui agrandir mais voulait aussi le Royaume.

24 mai 1337 : 3em confiscat° de Guyenne/
7 oct : à Westminster. Ed revendique publiquement le Royaume de Fr. Renie l’hommage qu’il avait prêté.
Din de l’année : démarnde à son adversaire de renoncer à un royaume acquis indûment.

III/ L’Angleterre :
Pts communs mais aussi différences entre Ang et Fr.
Ang : 4 millions d’habs. Pays d’éco surtt agricole. Friches, landers et bois restent étendus. Eco de caractère semi colonial. Structures administratives et gouv se rangaient parmi les + évoluées.

Campagnes fr : pb : épuisement de certains sols, manque de fumure, surpeuplement actif.
Paris : 250 000 Habs.
Pdt lgtps, les rois de Fr n’avaient exercés qu’un autorité limitée ds leur Royaume. Depuis Fin XII leur puissance avait crû rapidement. Phil VI contrôlait les 2/3 de la Fr. Mais son autorité s’arrêtait ds une large mesure au limite des fiefs de certains gds seigneurs méridionaux. Avait de bnes ententes avec les ducs. Le Royaume sauf Guyenne lui était acquis.

Les succès d’Ed III :
I/ Les premières campagnes :
2 buts d’Ed : - protect° de son duché de G.
- réalisat° de ses ambit° dynastiques.
Fait des Pays Bas sa base d’opérat° cherchant à y recruter le + d’alliés possibles. Comte de Flandre ne l’aide pas dc Ed saisit les marchands flammands et l’exportat° des laines anglaises en Flandre. Tisserands au chômage. Mécontentement grandit contre le comte.
1337 : un bourgeois de Gand prône l’alliance ac l’Ang. Devient populaire, deveint capitaine de sa ville. Comte de Flandre doit se révolter auprès de Phil VI.
Sept 1339 : Ed se décide à agir.
Phil VI, armée médiocre. N’ose pas accepter la bataille.
3 dèc 1339 : Villes flamandes s’engagent à aider Ed militairement et à l’accepter comme roi de FR. En échange, reçoivent des subsides pr leur armement, levée de l’embargo sur les laines et promesse d’un secours ang en cas d’attaque du roi trouvé ( phil)
janvier 1340 : à Gand, Ed prend le titre de roi de Fr. Dit ne pouvoir se dérober à un don de la grâce divine. S’engage à ne recourir ni aux mutations monétaires, ni aux imposit° illégales, à conserver les libertés et privilèges de chacun.
Sa situat° financière était critique.
24 juin : conflit maritime. Défaite totale pour Phil. Ed fait dc débarquer son armée.
Eté 1340 : Ang a + flamands : 30 000 combattants. Phil Vi, début de sept : 20 000 à 25 000 hommes.
Ang après avoir échoué à st-Omer et Tournai se dérobèrent.
25 1340 : Trève signée.
Phil songe à se procurer de nouvelles ressources pr une reprise de guerre. Ajoute la gabelle du sel le 16 mars 1341 : En Flandre le bourgeois qui voulait une alliance ac l’Anf devient moins populaire. Diplomatie de Phil persuade Louis IV de renoncer à une alliance ac l’Ang. Fifficultés financières d’Ed + dures que celles de Phil. Ses cranciers ft faillite.

II/ la guerre de succession de Bretagne :
avril 1341 : duc de Bretagne Jean III meurt sans héritier direct. 2 candidats : demi-frère : Jean de Montfort, Charles roi neveu de Phil. Jean s’empare de Nantes (capitale du duché). A le soutient d’Ed. Se reconnaît duc de Bretagne et reconnaît ed comme roi.
7 sept 1341 : Phil proclame Charles Blois duc de B. Celui-ci lui prête hommage.
Fin 1341 : Fils de Phil : Jean, duc de Normandie s’empare de Nantes et prend Jean de Montfort. De Blois ne peut pas prendre possess° de son duché car Jeanne de Flandre (femme de Jean de M) enfermée ds le Hennebont résiste. Secours Ang. Siège levé. Ed III débarque en B et l’assiège. Phil VI lève une armée mais Clément VI (pape) les convainc de faire une trève. (19 janvier 1343). Paix qui ne dure pas.

III/ Crécy et Calais :
1345 : comte de Derby et Sir Walter Many déssèrent l’étau fr sur la Guyenne. Débarquement ang en Normandie. Phil n’ose pas agir. La cavalerie condamne sa passivité. 1eres chevauchées ang de la guerre de 100 ans. Ed s’empare de plusieurs villes fr. En 1 mois a parcouru + de 350 km. Pille surtt.
Phil sous la press° part à la poursuite d’Ed. Ed va + vite pr y échapper car armée de Phil + nombreuses. Puis, décide de les attendre ds une posit° défensive près de Crécy en Ponthieu. Excitat° ds les troupes de Phil.Ne peut ni les tenir ni les organiser. Défaite complète. Roi s’enfui. Ed reprend la route.
4 sept : arrive sous les murs de Calais. Siège commence. Flamands donnent des vivres. Au départ assiégés ont l’avantage. Ravitaillement par la mer mais Ed complète le blocus. Dernier espoir : armée de Phil. Phil réunit des armées mais n’agit pas.
27 juillet 1347 : S’établit sur une butte de Sangatte. Ville se croit sauvée mais phil n’agit pas et se retire 1 semaine plus tard. Calais devient la base d’une patrouille de mer. Des habs doivent partir pr laisser place à des ang. Place principale de marchands anglais.
1346 : Duc de Normandie a repris Angoulême, essaye le siège d’Aiguillon mais est levé.
Juin 1347 : Charles de Blois veut récupérer la Roche Derrien mais se fait emprisonner/
Posit° diplomatique et mil de Phil en baisse. Autorité sur ses sujets vacille. Reproches de Etats généraux. Crise int de la monarchie. On reproche aux Valois de se soumettre trop aisément aux influ de son entourage.
28 Sept 1347 : trève qui dure jusqu’en 1355. Peste noire survient entre. Ravages.
Conséquences éco, sociales, psychologiques. Désorganise la product°, interrompent les échanges.
Conflit reprend de + belle malgré la peste qui continue de faire baisser la pop.
26 août 1350 : Phil meurt. Bilan pas terrible. A acquis cpdt Montpellier et le dauphiné. Comte de Flandre avait obtenu la soumiss° des villes ac Phil. Ed perd appui +++.

IV/ Début du règne de Jean le Bon.
Avait eu assez tôt des taches +++ (importantes)
1356 : bataille de Poitier. Défaite. Préfère la prison à la fuite. Selon lui, préserve le mystique de la royauté. Prouvera qu’il vaut mieux de perdre une bataille qu’un roi car cela entraîne la perte d’un royaume. Doit améliorer son instrument mil. H de cheval : albarétiers, brigands. Contrôle + fréquent des troupes pr éviter fraudes et désert°. Hausse de la solde. Insuffisant vu la baisse de monnaie.
Instaure ordre de l’Etoile. 500 membres jurent de ne pas fuir en bataille et de se réunir une fois l’an. Mesures qui ont parfois été favorables à Jean. Le lieutenant du roi de Fr contint efficacement l’adv. Ang par la prise de Guine consolident leur posit° autour de Calais. Succès d’Ed III car se fait un allié en fr : Charles de Navarre (le mauvais !!!). Marié à la fille du roi de fr. Ne reçut pas sa dot. Rage éclate qd il voit le comté dAngoûlème échoir au favori de jean le bon : Charles d’Espagne, connétable de fr.
8 janvier 1354 : Ch le fait assassiner et revendique ce meurtre.
jean veut le châtier mais Ch le menace de se faire secourir par les ang et se fait soutenir par des membres de la famille royale et le pape. Jean le Bon n’ose rien faire.
Fevrier 1354 : ac le traîté de Nantes obtient le comté de Beaumont-le-Rogr et la + gds partie du Corentin. Derrière lui se forme tout un parti : Navarrais.
Avril 1354 : projet de traîté. Aquitaine et province de Loire pr ED qui en échange renonce qu trône. Mais Jean change d’avis. Refuse tt abandon de souveraineté.
Ch devait recevoir de l’aide des Ang pr des provinces mais nn. Se résigne à un accord ac Jean.
Sept 1355 : Fils aîné d’Ed : prince noir. Il débarque à Bordeaux. (Aura + de renom que son père. + rude et + sévère). Talents mil + capacités d’administrateur.
Novembre 1255 :
Jean le Bon convoque les Etats de Languedoïl à Paris. Obtient un subside permettant l’entretien de 30 000 h d’armes pdt 1 an.
Mars 1356 : Monarchie perd la libre disposit° des fonds publics.
5 avril 1356 : Jean qui croit que son fils et Le Mauvais veulent lui nuire débarque à la fête de Charles V qui fêtait sa nominat° en tant que duc de Normandie, et fait arrêter le Mauvais. 4 Navarrais st décapités.

Nouvelle chevauchée vers le N du prince Noir. Jean le Bon le rattrape et l’oblige à livrer bataille près de Maupartuis, à 8 km de Poitiers. Victoire du Prince Noir : 19 sept 1356. Roi fait prisonnier.

Julia V

Nombre de messages : 32
Age : 26
Date d'inscription : 21/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

voici la suite parce que c'était trop long

Message par Julia V le Dim 14 Déc - 14:02

V/ Etienne Marcel, les Navarrais, les Jacques
Autorité royale contestée. Désastre accrut l’indignat°. Noblesse accusée de lâcheté et d’impéritie (ont fui). Au retour de Jean provisoire, pr réunir la rançon, se fait insulter.
Pb au gouv : oct 1356 : Charles V réunit les Etats de Languedoïl. Robert le coq veut la libérat° de Ch de N. Etienne Marcel veut la réformat° de l’Etat. Veut établir sur la monarchie un contrôle exercé par des représentants des 3 ordres. Ordonner au Royaume comme le roi. Ainsi, auraient pu reprendre la guerre. Ne veulent pas de trèves. Veulent faire un effort mil et fincancier d’1 coup pr écarter la menace. Dauphin pas assez fort pr les rejetter dc repousse sa réponse.
Fevrier 1357 : Etats se réunissent à nouveau. Dauphin cède. Jean le Bon en prison refuse son applicat° et désavoue son fils. Indignat° à Paris. Dauphin doir annuler les ordres du roi et renconvoquer les Etats : 30 avril 1357. Roi de N libéré. Dauphin doit lui rendre son domaine. E G vbeulent avoir le pouv.
Marcel le 22 Fev organise une émeute pr faire céder le dauphin. Meurtres de maréchaux.
Mars : Charles se fait nommer régent. Quitte Paris. Se lie aux autre Etats.
Soulèvement des paysans (Jacquerie). commot° et sédit°des non nobles contre les nobles. Débute ds le Beauvaisis fin mai 1358. Etienne Marcel ne les soutient pas. Ch le Mauvais prend la tête de la répress°.
10 juin : écrase les mieux organisés. Laisse les nobles faire le reste. Ordre social rétabli. Régent s’approche de Paris. Flamands refusent d’aider Marcel. Avec le Mauvais fait entrer des anglais. Impopularité.
31 juillet : Marcel assassiné.
Monarchie triomphe doublement. Plus de révolte. Navarrais n’a plus de chance de s’imposer.

VI/ La paix
23 mars 1357 : Trève ac l’Ang (jusqu’avril 1359). Négociat° pr récupérer Jean. Ch accepte le 1er projet. Ed pense pouvoir avoir + mais 2nd projet refusé. Ed espère remporter la décis° en faisant une chevauchée mais ne parvient pas à prendre Reims où il voulait se faire sacrer. Veut aller en Bourgogne. Pr épargner sn domaine le nouv duc promet 200 000 écus et s’engage à le reconnaître comme roi de fr après son couronnement. Roi d’Ang va vers Paris espérant une bataille. Rien. Va vers Beauce, tempête qui détruit son armée.
1 mai 1360 : negociat° commencent à Brétigny. Ed reçut la gde aquitaine en tte souveraineté : de la Loire au massif central et aux Pyrénées. Calais le Ponthieu, comté de Guines. + 3 millions d’écus.
Jean libéré après versement du 1er acompte. Ed renonce à la couronne de Fr, abandonne ce qu’il occupait.

Renonciat° devaient s’effectuer une fois fait le transfert des territoires.

La reprise de la Guerre, la reconquête : 1360-1389 !
I/ Application du traîté de paix
Ed ne considère pas cette paix comme un succès, a juste voulu éviter un désastre mil. Ne fait pas évacuer les forteresses. Laisse à Jean en oct 1360 acheter leur départ.
Transferts assez rapides mais pas achevés à la date fixée (Nov 1361). Renonciat° n’ont dc pas lieues. Retards ds les versements de la rançon. Press° car Ed a des otages.
Sept 1363 : Duc d’Anjou s’enfuit
Indignat° des Anglais. Jean le Bon retourne là bas pr être prisonnier (janvier 1364). Meurt là bas le 8 avril 1364.
Tens° ac le Mauvais car à la mort du duc de bourgongne, Jean a prit le duché et en a fait un apanage qu’il a donné à son fils Phil.
Craignant 1 attaque, Charles envoie Du Guesclin l’affronter. Victoire.
Mars 1365 : Charles de N obtient la coseigneurie de Montpellier et lui enlève ses places de la basse seine.
Lutte continue en Bretagne entre les partisans de Jean de M et ceux de Charles de B.
1362 : Jean de M débarque en B. Ac l’aide des Ang, assiège Auray. Charles de Blois veut venir au secours de la place. Livre bataille. Est battu et tué. Du Guesclin qui l’aidait est fait prisonnier. (29 sept 1364).
10 avril 1365 : Traité de paix pr Guérande. Charles V reconnaît le duc de M comme duc de B. Ce dernier doit lui prêter hommage.
Pb du roi de N et de B résolus. Reste celui des compagnies. Danger éco et pol car constituaient 1 réserve mil.

Autre danger potentiel : success° du comté de Flandre. Louis de Male veut se rapprocher des Ang. Y voyait 1 garantie d’1 ravitaillement en laine, de prospérité pr son comté et de fidélité pr ses sujets.
1363 : Ed propose 1 alliance entre son fils et la fille de Louis. Charles arrive à faire empêcher ce mariage (dit qu’il y a consanguinité) et mari sn propre fils ac Margueritte. Louis accepte e, échange de Lille, Douai, Orchies.

II/ La rupture :
Ed regroupe ses possess° qu’il confie à son fils. Aorès le transfert : 16 Juillet 1362, celui-ci débarque à la Rochelle en juillet 1363, visite ses possess°. Sa posit° serait restée solide sans l’expedit° d’Espagne qui désorganise ses finances. Début 1368 : doit établir 1 fouage de 10 sous par feu pr une duré de 5 ans.
Protestat°. 1 compte fait appel à Ed pr se plaindre mais aussi à Charles V. Rappelle qu’il n’y a pas eu renonciat°.
Charles hésite. Ne doit rien à Ed qui n’a pas respecté mais craint les conflits.
30 juin 1368 : Charles accepte l’appel du comte d’Armagnac. Une assemblée approuve Ch. Appels se multiplienr, présageant une reconquête facile.
3 juin : à Westminster Ed reprend le titre de roi de FR.
30 Nov : Ch prononce la confiscat° de l’Aquitaine.

Ch contrairement à ses prédecesseurs, en 1368-1369 mène une pol qui ne pouvait conduire qu’à la rupture ac l’Ang.
Mais pb Castillan et flamand pas reglés. Pays amputé. QQ alliés mais pas des tas. Chance : Ed vieux, Prince N malade, opin° ang en baisse. Pop d’Aquitaine motivée pr passer du côté fr. Monnaie stable, système d’imposot° régulier qui donnait environ 2 millions de franc à Charles. du Guesclin à présent connétable.
1369 : reprend une guerre défensive adaptée aux nécessités de la reconquête. Evite les batailles rangées « mieux vaut pays pillé que terre perdue ». Mécontentement de certains. Indifférence (relative aux souffrances). Contrôle les mécontents.

III/ La reconquête :
Début 1369 : opérat° commencent.
A la fin de l’année : Rouergue et Quercy presque entiers avaient fait leur soumiss° au duc d’Anjou. Ponthieu repris. Renoncent au projet d’un débarquement en Ang.
1370 : poussée s’accentue en direct° de Bordeaux . Du Guesclin bousculeune partie des forces ang à pont Valloain puis à Bressuire. Ch le mauvais de nouv chiant. Va de l’un à l’autre. Ed le repousse. mars 1371 : fait la paix ac Ch V.
19 jullet 1372 : Jean Iv de Bretagne S’allie ac Ed. Débarquement Ang. Cha V résiste. Ang atteignent Bordeaux mais st épuisés. Ed échoue à plusieurs reprises en Bretagne. Trêve de 2 ans : Juillet 1375, juin 1377. Interrupt° qui permis des négociat°. Pr Ed, Cha V ayant trahi le traité de Calais, la reprise de ses droits dynastiques était légitime. Pr Ch, les Ang n’ont pas respectés la paix, confiscat° d’Aquitaine justifiée.
Diplomates fr proposent un fractionnement tripartite de l’Aquitaine. Territoires au S conservé en tte souveraienté par Ed, le reste devient un fief dépendant de la fr mais ac 1 prince ang. Ang acceptent mais part d’Ed doit être + gde. Ch V refuse ce projet d’autres.
Accepte de donner certains territoires mais pas souveraineté.
1378 : On accuse le Mauvais d’avoir voulu empoisonner ch. On s’empare de ses forteresses. Cherbourg échappe à CH V . Ang s’y installent et repoussent le siège de Du Guesclin.
18 dec 1378 : jean de B s’étant enfui en Ang , ch confisque son fief et l’annexe au domaine royal. Mais bretons en faveur e Jean IV. Reste maître de B.
Juillet 1380 : expedit° du comte de Buckingham. Du Guesclin étant mort, duc de Bourgogne doit surveiller leur marche. Buckin se retire à Rennes puis Brest puis rentre en Ang en 1381.
2nd traite de Guérande (4avril 1381) : rapprochement franco-breton. Jean 4 récupère son duché.
1378 : schisme pontifical prive la fr d’1 arbitrage qui lui avait été favorable. Ch accumule les fautes pol. Mécontentements par rapport aux échanges fiscaux. Avant sa mort, roi a des remords, abolit les fouages

Julia V

Nombre de messages : 32
Age : 26
Date d'inscription : 21/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de cent ans : de philippe contamine

Message par Hughito le Dim 14 Déc - 14:06

Ca c'est gentil, je t'offrirai un gateau au soja si j'ai plus de 12.

Hughito
Admin

Nombre de messages : 771
Date d'inscription : 20/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de cent ans : de philippe contamine

Message par Julia V le Dim 14 Déc - 21:06

cool ça valait le coup! Very Happy

Julia V

Nombre de messages : 32
Age : 26
Date d'inscription : 21/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de cent ans : de philippe contamine

Message par Hughito le Lun 15 Déc - 0:58

king

Hughito
Admin

Nombre de messages : 771
Date d'inscription : 20/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de cent ans : de philippe contamine

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum