Les Parties Des Animaux - Aristote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Parties Des Animaux - Aristote

Message par Léo le Dim 7 Déc - 15:13

Ce n'est pas à proprement parler une fiche de lecture, mais une sorte de petit rappel pour ceux qui auraient oublié que la prof nous l'a distribué...
J'ai bien ri en le lisant : "Le nain est un être dont la partie supérieure est grande, mais dont la partie qui supporte le poids du corps et qui marche est petite."
Sacré Aristote !

Quelques observations :
Caca, en grec, se dit "périttômatos".

J'ai fait ma petite recherche dans le Bailly (Hélène m'ayant donné à connaître le plaisir du tripotage) :

La faculté de penser / par extension, l'esprit = "noos"
Être insensé (je suis insensé) = "aphronéô"
Le passage souligné le plus long, traduction littérale : "Et c'est pour cette raison que des animaux l'homme est le seul à être droitement". (polysémie : être debout et raisonner droitement).
Vraisemblable / dit bellement : "eulogou"
Nature : "phusis" ou "physis"
Beau : "kalos"
Art : "teknè"
Droitement : "orthôs"


Les animaux s'apparentent à des nains, car au cours de leur croissance, seule la partie supérieure se développe (le poulain est quasiment aussi grand que sa mère). Au contraire, le petit homme, qui est d'abord un nain (dixit Aristote, hein) va plus grandir des jambes que du haut, et comme ça c'est bien équilibré, et l'âme s'éloigne des bassesses de la terre. Pour les plantes, les racines faisant office de bouche, le bas est en haut et le haut en bas, et c'est pour ça que leur âme n'est qu'une âme nutritive.
Pour raisonner, l'âme doit s'élever -grâce à une chaleur, d'après le texte. Elle doit être mobile, et pas attachée au corps, car "quand la pesanteur et le corps l'emportent, l'âme s'incline vers la Terre" et la pensée est mouvement. Son détenteur est alors "sensé(e)".
La station debout "orthô" (avec la polysémie vue précédemment) est caractéristique de l'être humain, et lui permet donc de raisonner droitement.
La nature attribuant chaque organe à qui est capable de s'en servir, elle a doté l'homme de mains (polysémie en grec d'organe : "organon" = outil / organe). Les mains peuvent mettre en mouvement plusieurs outils : elles sont donc plus qu'un simple outil.
Celui qui manie de belle manière différents outils est le plus sensé : la nature a donné des mains à l'homme, animal le plus sensé, le plus capable de développer différents arts ("teknè"). L'homme est beau.


C'est ce que j'ai compris / qui me semblait notable ; si un helléniste chevronné passe par là et trouve à redire à mes traductions, prière de me faire signe ; si un philosophe en herbe arrive à me réfuter, j'en serais ravi (mais je me sentirais un peu con).

Léo

Nombre de messages : 140
Age : 24
Date d'inscription : 20/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Parties Des Animaux - Aristote

Message par Gaïa le Dim 7 Déc - 17:22

Léo a écrit:

J'ai fait ma petite recherche dans le Bailly (Hélène m'ayant donné à connaître le plaisir du tripotage) :


laisse hélène en dehors de ça je te prie

pervers

Gaïa

Nombre de messages : 281
Age : 26
Localisation : Rang du radiateur près de la fenêtre plutôt au fond
Date d'inscription : 19/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum