le jour et la nuit Gérard génette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le jour et la nuit Gérard génette

Message par pauline le Jeu 25 Sep - 21:23

LE JOUR ET LA NUIT- FIGURE II GErard génette ( ou Gégé comme dit Léo)
Bonne lecture!

essai sur la poétique du langage

thème: exploration des "ressources occasions inflexions limitations contraintes que chaque langue naturelle semble offrir ou imposer à l'écrivain et particulièrement au poète qui en fait usage" (citation de l'auteur)
-) action de l'imagination sur la langage et action du langage sur l'imagination= réciprocité
matière linguistique moins donnée que construite

l'auteur va travailler sur les mots jour et nuit = esquisser la configuration d'une parcelle de l'espace verbal à l'intérieur duquel la littérature trouve sa place, un ordre. pas de prétention à un travail global exhaustif sur la langue

SIGNIFIE ET EFFETS:

jour et nuit= couple de mots contraire= fort rapport
mais attention: contraire entre les signifiés,
c'est la langue qui fait ici le partage, dans la réalité, jour et nuit ne sont pas opposé radicalement car pas de discontinuité (entre les deux il y a l'aube, crépuscule...)

opposition plus forte car jour et nuit non pas de synonyme: exclusivité de l'opposition, pas comme pour sombre,obscurité,ombre différent de lumineux, clair...

opposés donc tres lié: différence n'est pertinente en linguistique que sur fond de ressemblance
élément commun: inclus dans une durée de 24 heures

pb: jour= deux sens: journée et portion de journée ou il y a du soleil
donc situation défective (assez fréquent en français)!!
No

ainsi: nuit= terme marqué= vu comme anomalie dans le jour, ne peut être défini sans le jour (nuit= moment ou il ne fait pas jour)
jour= terme non marqué= terme normal, qui n'a pas à être spécifié
=) jour est le terme fort de ce paradigme, prime sur la nuit. Même chose pour homme et femme

Ainsi, dans l'esprit, la nuit est marginalisé, et donc beaucoup aimé des poète, valorisée comme notable!! (n'est-ce pas fantastiquement logique!)
métaphores vont souvent comparer nuit zu jour et pas l'inverse, ect

==) cette opposition est finalement à remettre en question, la nuit est plutôt l'envers du jour, pas son égale

RESULTAT: cette situation du langage à donc une grande influence sur la poésie

de plus autre dissymétrie: nuit= plus de valeur métaphorique que jour.... plus une idée d'espace

EFFET PRODUIT PAR LES SIGNIFIANTS EUX MÊME étude des effets sonores, graphiques, grammaticales

ces effets sont inopérants dans la fonction dénotative du langage, quoique...
très utilisés en poésie

jour et nuit= deux mots simples et isolés, indécomposables
aucun trait commun comme pour justice/injustice par exemple
lexical pur réduit à leur radical sémantique= opposés comme deux formes, deux éléments

mots simples, qui n'ont pas besoin d'être simplifiés ou embellies dans le poème à l'inverse des mots à fortes articulations morphologiques comme obscurité
nuit jour = très forte valeur poétique déjà ouvert à la rêverie

ordre graphique et phonique:

nuit: ui et i son qui évoque des couleurs claires, diphtongue aigue, légère
jour: ou fausse diphtongue lourde qui évoque plutot le sombre

donc: symestésie naturelle inversée
mallarmé: quelle déception !!
Mad

graphique: bailly: mot ortyhographié devient une image globale, un monogramme pr l'oeil, image visuelle associé à un son= une sorte
d'idéogramme

graphiquement, nuit = n comme un jambage= prte à sauter
u i léger aérien, t envol final
jour à l'inverse plus lourd

pour corriger ce défault, on nsataque soit à la forme, soit au sens
donc, entouré le mot soit de phonème aigu ou sourd, soit de mot au sans clair ou obscure
ex Hugo:" nuit noir"
Ou bien modifié le sens même du mot en allant dans le sens de la forme ex: fraicheur lumineuse de la nuit

RESULTAT: dans poésir franch, nuit souvent scintillante

BIEN SUR: grande part de suggestion par le sens dans l'interprétation (illusion de motivation).

grammatical: anglais: toute chose animées sont neutres
en français: nuit jour féminisée et masculanisé= un couple= sorte de mariage hérotisue

nuit féminisée: pour poète= l'hérotisme, ou la mère (nuit= symbole du noir du ventre de la mère)
Mais:; nuit= aussi la mort
affraid
nuit donne jour mais nous le reprend


BILAN DE MOI MEME:
exploration du sens avec la valeur dénotative et connotative, le lien entre les deux mots
exploration du signifiant: phonique, graphique, grammatical et
=)ce qui en ressort dans l'intellect, et dans l'histoire de la poésie

Pauline

pauline

Nombre de messages : 49
Age : 26
Date d'inscription : 20/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le jour et la nuit Gérard génette

Message par Hughito le Jeu 25 Sep - 21:41

sunny
谢谢

Hughito
Admin

Nombre de messages : 771
Date d'inscription : 20/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le jour et la nuit Gérard génette

Message par Alice le Sam 27 Sep - 12:32

Merci pour cette fiche!! elle va bien aider pour la dissert'!!

Alice

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 20/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le jour et la nuit Gérard génette

Message par Gaïa le Sam 27 Sep - 14:42

bouarf
je dois avouer qu'il y a pas mal de trucs qui m'échappent à cause des fautes de frappe
mais merci quand même

Gaïa

Nombre de messages : 281
Age : 26
Localisation : Rang du radiateur près de la fenêtre plutôt au fond
Date d'inscription : 19/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le jour et la nuit Gérard génette

Message par Rémi le Sam 27 Sep - 14:45

J'ai fiché aussi ce passage... mais en ne prenant pas du tout compte des éléments sur jour et nuit, mais en me concentrant sur le reste que je juge plus important :/

Rémi

Nombre de messages : 148
Age : 26
Date d'inscription : 19/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le jour et la nuit Gérard génette

Message par Gaïa le Sam 27 Sep - 14:48

Rémi a écrit:J'ai fiché aussi ce passage... mais en ne prenant pas du tout compte des éléments sur jour et nuit, mais en me concentrant sur le reste que je juge plus important :/

y'a moyen que tu les balances?? a moins que ce soit fait a la main...
parce que j'avoue que même si la fiche de pauline est éclairant j'ai l'impression qu'il manque des trucs

Gaïa

Nombre de messages : 281
Age : 26
Localisation : Rang du radiateur près de la fenêtre plutôt au fond
Date d'inscription : 19/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le jour et la nuit Gérard génette

Message par Rémi le Sam 27 Sep - 15:04

Je l'ai faite à la main et j'ai pas de quoi la numériser... sinon tout recopier :/

edit :

Figure II : "Le jour, la nuit"
G.Genette

La poétique du langage est ici traitée avec les contraintes que semble donner la "matière" linguistique, elle est interprétée par une rêverie active : action du langage sur l'imagination et vice-versa ; il y a une imagination du langage à la fois objective et subjective.

* Jour et nuit :
- deux contraires (dans les signifiés), relation d'oppositon (privative : accident et essentiel), exclusion réciproque
- deux référents ( => mélange toujours possible des signifiants n'entraîne pas un mélange des signifiés), inclusion (ex: le jour comprend la nuit)
- comparaison paradoxale

Remarques au niveau du signifiés, un état de langue de la forme du contenu (découpage et groupement de sens propre)
Les effets de sens produits pas les signifiants sont inopérants dans la fonction dénotative du langage (les "valeurs expressives", Belly), mais fonctionnent dans l'expression litté. (poétique) car exploitent consciement les propriétés sensibles du langage (Sarte)

. Le travail de la poésie, pour naturaliser et réctifier le langage, sacrifie la motivation intellectuelle au profit du sensible (le plus séduisant pour l'imagination)

. La valeur poétique de certains vocables est dû à leur opacité qui les rend plus concrets, plus ouvert aux rêveries de l'imagination sensible (au contraire de la motivation analytique)

. La poésie et l'imagination linguistique ne reposent pas que sur des impressions auditives, mais aussi sur la forme graphique dans la rêverie des mots

. Le langage poétique a pour tâche de supprimer ou faire semblant de supprimer l'arbitraire du signe linguistique (les "défauts du langage")

. Pour atténuer entre le son (= la forme) et le sens, le poète peut agir sur la forme ou le sens en modifiant le son en le diésant ou en le bémolisant par une contagion directete (Jakobson)
=> utilisation du vers (syntagme poétique) comme un mot neuf et incantatoire
=> correction à la fois phonétique et sémantique
=> infléchir le sens pour l'adapter à l'expression : par une suggestion par le sens, ce en quoi consiste l'illusion de motivation : "le sens signifie la forme..." P.Guiraud
la correction poétique de l'arbitraire linguistique est plutôt une adaptation réciproque : "le son doit sembler être un écho du sens" Pope, "hésitation prolongée entre le son et le sens" Valéry

. Plein vérité sémantique dans l'union heureuse du signifiant et du signifié

Un peu naze en fait ce que j'ai, mais bon, si ça peut aider en complément...

Rémi

Nombre de messages : 148
Age : 26
Date d'inscription : 19/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le jour et la nuit Gérard génette

Message par Sarah le Sam 27 Sep - 21:51

D'où l'intérêt d'avoir deux versions différentes pour une même fiche ! J'ai l'impression que vous ne parlez pas du tout de la même chose tous les deux, vous abordez le texte sous deux angles différents et c'est très intéressant ! Merci à vous deux pour votre peine ! :d

Sarah

Nombre de messages : 224
Age : 25
Localisation : quelque part ... au fond de la classe pour roupiller en paix
Date d'inscription : 22/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le jour et la nuit Gérard génette

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum