Histoire: De L'empire français à la décolonisation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire: De L'empire français à la décolonisation.

Message par Alice le Mar 23 Sep - 17:11

Voila une fiche sur la partie concernant notre sujet de dissertation d'histoire dans le livre De l'empire français à la décolonisation.
Désolée si le contenu est un peu compact mais j'ai essayé de faire des phrases complètes, donc un peu longues...
J'espère que cette fiche vous aidera. (la mise en page est plus claire à la base mais je ne sais pas comment joindre un fichier alors je fais comme tout le monde et je fais du copier/coller).


De l’Empire français à la décolonisation
De Guy Pervillé

Thème : La colonisation sous la IIIème République


I) Colonisation : concept à définir

A) A la recherche de la « colonisation »
1) Des Anciens aux modernes

Grèce Antique : « colonie » est dérivé de colonus (cultivateur) et colonia était l’action de peupler un territoire vide ou conquis sur ses premiers habitants. Ces colonies sont autonomes juridiquement mais ses habitants restent citoyens de la cité mère (renforce donc le pvr politique de celle-ci).
Au XVII siècle les plantations, habitations, établissements… deviennent les colonies. En 1790 le verbe coloniser intègre le vocabulaire français, ainsi que les noms colonisation (en 1770) et colonisateur (en 1835).
Dans les dictionnaires, il existe plusieurs sens au mot colonie. La définition la plus précise est celle de Furetière (1691) : « Transport de peuple en un lieu désert et éloigné, ou dont on a chassé les habitants, afin de l’habiter, de le défricher et de le cultiver. […]Se dit aussi du lieu où les peuples se sont établis. »
La notion moderne de colonie s’est resserrée autour de l’idée de centralisation autour de la métropole : contrôle économique (la métropole se réservait les meilleurs parts du profit du commerce avec les colonies) et politique (chaque administration de la colonie était contrôlée par une administration française = « dédoublement » des administrations). Peu d’auteurs avaient compris que les colons cherchaient à servir leurs propres intérêts.

2) Un mot écartelé entre deux concepts (XIXe siècle)

« Les vraies colonies » : « le peuplement, l’appropriation et la fécondation du sol et le développement de toutes ses ressources par une immigration qui s’y implante sans espoir de retour » (Dictionnaire Larousse du XIXe siècle, 1868).
« Simples colonies » : territoire appartenant à la métropole, dont celle-ci tirait des matières premières complémentaires aux siennes (relation de dépendance de la colonie vers la métropole) ; ce n’est pas une colonie de peuplement, mais uniquement une colonisation dans le but de servir la métropole.
Forte contradiction entre colonies et domination : colonie veulent évoluer en une nation indépendante, grandissante ; domination sous entend la dépendance continue à la métropole. En 1910 la France, par l’intermédiaire de Jules Harmand (avec son livre Colonisation et Domination), décide de séparer le statut de colonisation et de domination. Rapidement le terme colonisation est assimilé a dépendance vis-à-vis de la métropole.

B) « Colonisation »

Colonialisme : peuple exploité et dominé par un autre peuple.

1) Une notion apparemment cohérente : le colonialisme

Au départ la colonisation est ressentie comme une sorte de croisade, de mission, servant les intérêts économiques et politiques d’une métropole (produits rares et chers, travail forcé, monopole du commerce…). Régime « exclusif » entre métropole et colonie.

2) Des confusions à dissiper

La colonisation se développe autour d’une notion de sphère : au centre tout le monde est d’accord (servir les intérêts de la métropole) mais à la périphérie les avis divergent ostensiblement (manière de servir ses intérêts). La principale cause de ces divergences est la confusion entre colonialisme et colonisation.
Certains étaient contre le colonialisme (domination, écrasement des populations) mais en même temps exaltaient la vraie colonisation (création d’une nation à part entière grâce à l’occupation de territoires non peuplées).


II) La formation de l’Empire colonial français

A) Un empire colonial pour la IIIe république

La IIIe république achève la colonisation.
Les renforts armés algériens n’aidèrent par l’armée française qui fut défaite en 1971 ; malgré la victoire allemande, les colonies ne furent pas changées. De 1871 à 1879 la France entre en phase de « recueillement » et les colonisations sont freinées. Celles-ci reprennent de plus belle dès 1879.
Jules Ferry et Gambetta lancent une grande course à la colonisation (protectorat de la Tunisie en 1881 ; tente Madagascar, en 1885 mais échoue ; Tonkin et Annam mais guerre contre la chine de 1883 à 1886).
Chute du gvt Ferry le 30 mars 1885, ce qui n’arrête pas les conquêtes. Mais oppositions internationales (Fachoda en 1898 avec l’Angleterre, 1905 et 1911 avec l’Allemagne).
Empire colonial fort utilise pendant la guerre de 1914-18 (centaine de milliers de soldats et de travailleurs, produits, capitaux).
Partage des colonies allemandes après la victoire de 14-18.
Dernière acquisition : mandat sur la Syrie et le Liban en août 1920.

B) Les facteurs de la colonisation

En France le facteur démographique est en chute libre : peu de migrants à envoyer dans les colonies, ceux qui partent se tournent vers les « pays neufs » (canada, Amérique du sud…), surpeuplement rural, chômage ; colonies cessent d’être des colonies de peuplements (l’Algérie était la 1ère colonie de peuplement).
La part des colonies dans le commerce extérieur de la France n’est élevée que lors de crises (1789 et 1929) où la France se réfugie (protectionnisme) dans ses colonies. Autrement cette part du commerce est très faible. Mais avec la révolution industrielle la France a besoin de débouchés et de matières premières et conservent donc ses liens avec les colonies.
Le commerce fonctionnait selon deux branches :
→ Colonies assimilées à la métropole utilisaient le tarif imposé par la France sur les exportations
→ Colonies non assimilées appliquaient des tarifs particuliers aux produits étrangers.
En pratique, cette différenciation visait à favoriser le profit français par rapport au profit étranger ou même colonial.
Mais en pratique le profit était bien meilleur dans les pays étrangers qu’en France (d’après un rapport budgétaire de 1896), car son système lui coûtait presque autant qu’il ne lui rapportait (frais de conquête, d’administration et d’équipement). Ainsi le 13 avril 1900 est mise en vigueur une loi établissant l’autonomie budgétaire des colonies afin de décharger la métropole des frais de la colonie.

Malgré la justification par Jules Ferry d’une colonisation à but économique, la France se tourne plus vers des états indépendants pour investir (Russie, empire ottoman…) que vers ses colonies. Celles-ci représentent seulement 8,8% des placements extérieurs de la France, et 9,4% de ses importations et 13% de ses exportations en 1913.Le commerce extérieur étant plutôt tourné vers l’europe.
Ainsi si en temps « normal » les colonies ne sont pas un réel débouché pour la France, en temps de crise celles-ci servent « d’amortisseur de crise » : renouvellement des secteurs en recul (comme le cuir, la bougie, la savonnerie, mais aussi la sidérurgie, métallurgie, mécanique…).
Les motivations de la colonisation sont aussi idéologiques (propager la foi chrétienne) mais la politique répressive appliquée dans les colonies afin d’asservir les populations va plutôt à l’encontre de l’humanisme chrétien. A l’inverse, la France se servit de l’abolition de l’esclavage pour justifier sa présence dans de nombreux territoires, affirmant lutter contre la traite clandestine dans des lieux où l’esclavagisme sévissait (Afrique notamment).
De plus, la France justifiait ses actions par une conquête « morale » qui apportait progrès sanitaires et scientifiques dans des zones en retard : la réussite des vaccins à repousser les épidémies appuya la France dans cette idée. Jules Ferry affirma que des « races supérieures » avaient le devoir de civiliser les « races inférieures » et possédaient donc un droit sur eux.
Enfin les facteurs politiques furent décisifs dans la main mise de la France sur ses colonies : après la défaite de 1871, la France avait perdu son rang de puissance mondiale et les colonies devaient l’aider à le regagner, non seulement en lui fournissant les matières nécessaires mais aussi en faisant oublier l’humiliation de la défaite par le prestige d’un énorme empire colonial.
Malgré de nombreux opposants (pas forcément par égard pour les populations avilies, mais surtout par rapport au coûts qu’allaient amener l’administration des colonies), de nombreuses associations soutenant le colonialisme se formèrent, comme :
→ Groupe coloniaux de la Chambre des députés (1892) et du Sénat (1898) ;
→ Comité de l’Afrique française (1890) ;
→ Union coloniale française (1893).

Grâce à leur action et aux différents gvt de la IIIe république, ils donnèrent un empire colonial à une France longtemps opposée à l’idée coloniale.

Alice

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 20/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire: De L'empire français à la décolonisation.

Message par Hughito le Mar 23 Sep - 18:01

santa

MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Hughito
Admin

Nombre de messages : 771
Date d'inscription : 20/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire: De L'empire français à la décolonisation.

Message par Val le Mar 23 Sep - 19:39

C'est génial !
Merci Alice !

Val

Nombre de messages : 87
Age : 26
Localisation : Coincé à Casa dans ma tête
Date d'inscription : 19/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire: De L'empire français à la décolonisation.

Message par Lilas le Mer 24 Sep - 20:29

AAAARGH! J'avais prévenu que je m'en occupais!
Bon, en même temps je comptais m'y mettre ce soir, donc c'est pas dramatique, mais quand je pense au temps que j'ai perdu pour aller l'emprunter à perpèt' les oies... Snif.
Enfin bref, il n'empêche que... Merci beaucoup Alice! (putain, je commence à piquer des constructions grammaticales à la prof de philo, ça va mal)

Lilas
Admin

Nombre de messages : 765
Age : 26
Localisation : Les Escaliers de la Voie Lactée
Date d'inscription : 20/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire: De L'empire français à la décolonisation.

Message par Hughito le Mer 24 Sep - 21:30

Bah, tu sais Lilas, il reste encore des textes de français si tu t'ennuies... Very Happy

Hughito
Admin

Nombre de messages : 771
Date d'inscription : 20/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire: De L'empire français à la décolonisation.

Message par Alice le Mer 24 Sep - 22:31

je suis désolée lilas!!!je ne savais pas...j'espère que tu ne m'en veux pas?

Alice

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 20/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire: De L'empire français à la décolonisation.

Message par Lilas le Mer 24 Sep - 22:43

Mais non voyons! Je pourrai toujours me rattraper sur le "Que sais-je?" ^^
(et celui-là, pas touche hein? Grrr grrr Wink)

Lilas
Admin

Nombre de messages : 765
Age : 26
Localisation : Les Escaliers de la Voie Lactée
Date d'inscription : 20/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire: De L'empire français à la décolonisation.

Message par Val le Mer 24 Sep - 22:54

Je te le laisse sans regret chère amie... Very Happy

Val

Nombre de messages : 87
Age : 26
Localisation : Coincé à Casa dans ma tête
Date d'inscription : 19/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire: De L'empire français à la décolonisation.

Message par Hughito le Mer 24 Sep - 23:20

Le que sais-je j'en ai fiché une partie mais c'est pas génial, ça reste très général en étant (paradoxalement?) dense de données pas forcément utiles.

Hughito
Admin

Nombre de messages : 771
Date d'inscription : 20/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire: De L'empire français à la décolonisation.

Message par Lilas le Jeu 25 Sep - 17:59

Bon, alors je te le laisse, et je fiche autre chose sur le sujet dans mon coin (et NON, je n'annonce pas ce que c'est, car j'ai l'impression que, par une sorte de parole performative maudite, tous les bouquins que je me propose de ficher ont déjà été pris lol)

Lilas
Admin

Nombre de messages : 765
Age : 26
Localisation : Les Escaliers de la Voie Lactée
Date d'inscription : 20/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire: De L'empire français à la décolonisation.

Message par pauline le Jeu 25 Sep - 20:18

petit message sans grande originalité mais qui vient de coeur!! :
MERCI beaucoup!! Smile

pauline

Nombre de messages : 49
Age : 26
Date d'inscription : 20/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire: De L'empire français à la décolonisation.

Message par Hughito le Jeu 25 Sep - 21:11

J'ai oublié d epréciser Lilas j'ai abandonné le fichage du Que sais-je pour les raisons exprimées plus haut.

Hughito
Admin

Nombre de messages : 771
Date d'inscription : 20/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire: De L'empire français à la décolonisation.

Message par Lilas le Jeu 25 Sep - 22:18

Ah bah ça tombe bien, moi qui me demandais justement comment occuper mon samedi soir... Hu hu hu...
Bref. Ce serait sympa si tu pouvais me filer le bouquin ainsi que ton début de fiche, histoire que je recommence là où tu t'es arrêté (et que je ne sois pas non plus obligée de reprendre ce dont tu t'es déjà occupé).

Lilas
Admin

Nombre de messages : 765
Age : 26
Localisation : Les Escaliers de la Voie Lactée
Date d'inscription : 20/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire: De L'empire français à la décolonisation.

Message par Hughito le Jeu 25 Sep - 22:20

Le bouquin est au CDI.
Quant à mes fiches elles sont en Hugoïen, sans cours d'initiation c très dur à lire...

Je fichais en même temps ce bouquin et celui d'Albertini, en recoupant. Et donc la fiche est complète, mais y a un moment il n'y a plus l'apport du Que sais-je.

Hughito
Admin

Nombre de messages : 771
Date d'inscription : 20/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire: De L'empire français à la décolonisation.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum